Feb 23, 22

S'inspirer 🥰

Bienvenue chez Sarah et Adil

Nous vous présentons Sarah 37 ans et Adil, 43 ans. Ils vivent dans la Loire  avec leur fille Norah, 6 ans et leur chat Cookie (11 ans, l’aînée de la famille).

Il y a un peu plus de deux ans, après des mois de visites infructueuses pour acheter une maison, ils jettent l’éponge et décident de se lancer dans la recherche d’une location. Ils visitent cette maison. Elle offre un potentiel certain qui implique quelques travaux. Dommage qu’elle soit proposée à la location, cette bicoque aurait été l’achat parfait... Et soudain, quelques jours plus tard, la maison est en vente ! Banco !

 

Depuis quand habitez-vous dans cette maison ?

Nous avons acheté cette maison il y a deux ans et demi et avons emménagé plusieurs mois après, le temps de faire des travaux. 

 

 

Quels types de travaux avez-vous fait ?

Avant d’arriver nous avons fait changer toutes les fenêtres et tous les volets. Il y avait initialement des persiennes : c’était hyper charmant (mais un peu relou !). Nos nouveaux volets roulants électriques sont quand même bien plus confortables au quotidien. On a aussi entièrement fait rénover la salle de bain de l’étage et nous avons créé une salle de bain en bas dans une petite pièce adjacente à la cuisine. Tout le reste, nous l’avons fait nous-mêmes : la cuisine, les murs, et beaucoup de finitions. En réalité, je dois arrêter de dire nous, parce que c’est Adil qui a tout fait ! Moi je ne fais rien !

 

 

Qu’est-ce qui vous a plu en premier dans cette maison ?

Je crois que ce qui qui m’a fait vraiment craquer ce sont les escaliers. On a visité tout le bas : OK... bon. Et puis quand nous sommes montés, je me suis dit que cette petite maison était un peu incroyable. En bas, dans la partie extension sont situées les pièces de vie, il y a un effet « cube ». En haut, on voit davantage le cachet de l’ancien et le potentiel. La distribution des pièces correspondait aussi à ce que nous voulions. Nous l’avons conservée nous ne l’avons pas faite évoluer depuis. 

 

 

Y a t-il des changements réguliers dans la déco ?

La déco évolue surtout en fonction des trouvailles que je fais !

  

Quel est votre endroit préféré chez vous ?

On est beaucoup dans notre salon. Sur notre canapé ! Même Norah qui a pourtant une chambre ET une salle de jeu a tendance à venir avec tous ses jouets dans le salon.

L’été on bascule dans le jardin. J’ai chiné, l’an dernier, un salon de jardin en rotin et c’est notre salon numéro 2. 

 

 

 Combien de chambres avez-vous ?

Il y a une chambre en bas qui est la salle de jeux et 3 chambres à l’étage : celle de Norah, la nôtre et un bureau. Adil télétravaille assez souvent. Il s’installe soit dans le salon soit dans le bureau à l’étage. 

Notre chambre et le bureau ne sont pas complètement terminés. C’est long. Mais comme Adil fait tout, tout seul, il a besoin de moment de pause ou il ne fait plus rien. Et puis il s’y remet quelques temps, puis refait une pause. Ça avance donc par étapes, doucement, mais sûrement.

 

 

Qu’est-ce que votre intérieur dit de vous ? 

Il dit qu’on n’est pas très rapide dans les travaux !

Il dit aussi que je suis aussi un peu compulsive de la chine.

En fait notre intérieur dit plus de moi que de nous. Car finalement, je décide un peu tout dans l’aménagement de la maison. Ça n’intéresse pas trop Adil. De temps en temps il me montre des trucs, et en fait... non ! Vraiment non. Il me fait confiance. Au final ce n’est pas plus mal car je peux faire un peu ce que je veux sans avoir besoin de le convaincre. Et au final, il est content du résultat et ça lui plait. Parfois il n’est pas convaincu par ce que je rapporte de mes séances de chine. Et puis une fois que c’est installé, il reconnait que j’avais raison et il adhère.

 

 

Depuis quand t’intéresses-tu à la déco ?

J’ai toujours aimé ça. Dans ma chambre d’ado ou dans mes premiers apparts d’étudiante. Ma maman aime beaucoup la déco. J’ai donc été pas mal ballotée dans des brocantes étant petite. Et bien entendu, pendant longtemps, c’est elle qui choisissait la déco de ma chambre. Puis comme tout le monde, j’ai eu ma phase poster (dans mon cas c’était Drazic d’Hartley Cœurs a vifs). Et puis ensuite, j’ai eu une période avec des babioles parme et rose.

 

La déco a-t-elle toujours été synonyme de chine pour toi ?

Non pas du tout. J’ai connu une période Shabby, et effectivement j’achetais des choses dans des brocantes. Puis ensuite j’ai cédé à la mode du scandinave. Je trouvais moins de choses en brocante. J’ai quand même chiné un vestiaire industriel à cette époque-là. Je l’ai encore d’ailleurs, il vit dans mon garage. Mais à cette époque j’allais pas mal chez Ikea.

 

 

Tu es encore une fan d’Ikea ?

Non je n’y vais plus. D’abord ce n’est pas vraiment à côté de chez nous. Mais c’est vrai que cela ne m’inspire plus beaucoup...

 

 

Comment qualifierais-tu tes goûts déco actuels ?

J’aime bien mixer des choses anciennes et des choses plus modernes : je n’ai pas envie que ma maison ressemble à une brocante. Parfois j’ai une idée en tête et je vais tout mettre en œuvre pour trouver tel meuble ou tel objet. Mais la plupart du temps c’est au petit bonheur la chance. Je fonctionne au coup de cœur. Ça va rester au garage parfois quelques jours parfois quelques semaines. Et puis je me dis : ah mais j’ai ça, et hop je lui trouve une place. C’est vrai que comme j’achète de la seconde main je ne culpabilise pas trop d’acheter des choses que je n’utilise pas tout de suite.

 

D’où viennent tes envies, tes inspirations ? 

Mes envies précises viennent surtout d’un besoin fonctionnel précis : le besoin de ranger les jouets ou de trouver un meuble aux dimensions parfaites pour un pan de mur un peu trop nu. Les inspirations de styles viennent beaucoup de Pinterest et d’Instagram. Je ne lis pas beaucoup de magazines de déco. Parfois c’est juste un coup de cœur lors de la découverte d’un meuble ou d’un objet.

 

 

Quand tu fais arriver des nouveaux objets dans ta déco que fais-tu des anciens ?

C’est un peu par étape : d’abord ils passent au second plan et puis je finis par les ranger. Mais je ne désespère pas de leur trouver une place. Comme certaines pièces doivent encore être aménagées je me dis que je finirai sans aucun doute par trouver une place aux objets qui ont été un peu écartés. Par exemple, avant il y a avait un coin entre la cuisine et le salon où il n’y avait rien. Ce petit espace vide m’énervait beaucoup. Et finalement j’ai trouvé un banc, j’ai ajouté quelques objets dessus. Puis j’ai ajouté une commode. Donc certains objets sont venus du salon dans ce nouvel espace. Par exemple, mon grand miroir ciselé a pu y être installé après avoir passé cinq mois au garage. Après quand j’ai des phases un peu trop compulsives je peux vendre un peu. Là, j’ai mis des annonces d’objet en grès à vendre sur Homycrush car j’en ai vraiment beaucoup trop. Ils sont enfermés et ça ne sert à rien. 

 

Tu as deux petites reproductions du tableau La Jeune fille à la perle, c’est un tableau qui a une signification particulière ?

Le fait d’en avoir deux est un concours de circonstances ! La première je l’ai tout simplement imprimée et encadrée. Et la deuxième c’est un assez grand tableau que j’ai trouvé par hasard chez Emmaüs. Il m’a bien plu. Et j’ai repéré qu’un mec à côté de moi attendait que je le repose pour s’en emparer. Ça m’a convaincue de le garder ! Mais c’est vrai que j’aime bien les tableaux de manière générale. J’ai étudié l'histoire de l’art… alors ça me rappelle ma jeunesse ! J’aime l’idée de décorer avec des reproductions d’œuvres d’art à la maison. J’ai aussi des posters de Kandinsky et Mondrian.

 

 

Qu’est-ce qui te plait en ce moment dans les tendances déco ?

J’aime les décors blancs, beiges. J’apprécie les couleurs douces mais chaudes. J’adore les intérieurs très épurés. Mais j’aime aussi beaucoup les accumulations donc c’est un peu compliqué de choisir son camp. 

Je suis aussi fan du retour des meubles années 70 (comme dans la série Mad Men) même si je n’ai pas encore passé le cap. 

 

 

Es-tu à la recherche d’une pépite en particulier en ce moment ?

Oui, je voudrais remplacer la bibliothèque Ikea Billy 80 qui est à côté du canapé dans le salon. Du coup je suis à la recherche d’une bibliothèque ancienne vitrée et en bois. Elle ne doit pas être trop large pour ne pas avoir à bouger le canapé ! 

 

Quel est ton dernier achat déco ?

Deux petites lampes en albâtre. Une d’elle est allée sur la commode de la cuisine. La deuxième a subi un petit accident (j’ai cassé l’ampoule dedans... il faut savoir que je fais souvent des petites bourdes, j’ai un côté Pierre Richard !). Donc Adil va devoir la réparer. Elles ont un motif floral pas très joli sur un côté mais je vais les tourner et je suis sûre qu’elles seront très chouettes. Même si sur Insta j’ai fait voter mes followers et qu’ils ont plutôt voté contre ! Quand elles s’allument elles sont vraiment trop belles (mes followers ont fini par en convenir ! Na !)

 

Y-a-t-il des meubles ou des objets dont tu rêves ?

Non pas tellement. Il y a quelques temps j’aurais dit des chaises de Breuer. Mais j’en ai finalement trouvé qui ressemblent un peu et j’ai fini par m’en lasser à force d’en voir partout. 

 

Y-a-t-il des meubles ou des objets fétiches que tu garderas toute ta vie ?

Je ne sais pas... Parfois que pense que c’est pour la vie et en fait je me lasse. Par exemple, le vestiaire industriel que j’ai dans mon garage, je ne peux pas me résoudre à m’en séparer. Il prend beaucoup de place. Il est peut-être en train de rouiller ou de s’abimer mais je me dis que dans 5 ans je voudrais peut-être le ressortir et que je serais dégoutée de l’avoir vendu. Je pense que c’est une valeur sûre de la déco vintage !

 

Pour découvrir les pépites de déco d'occaions vendues par Sarah, c'est par là !

Pour découvrir toutes les pépites de déco d'occasion vendues sur Homycrush, c'est par ici